Boire & Manger

Fin du thon rouge chez Relais & Châteaux

Et ce sont les hôtels et restaurants membres du réseau Relais & Châteaux qui donnent un coup de pied dans la fourmilière (ou plutôt dans la thonière), et lancent un mode de consommation novateur de cette espèce en voie d’extinction, en la supprimant purement et simplement de la carte de leurs quelques 475 établissements de par le monde. Parmi ceux-ci, citons entre autres Anne-Sophie Pic ou Michel Troisgros. Pas de petites tables, donc …

Alors que les stocks mondiaux du thon rouge sont au plus bas, en particulier en mer Méditerranée et dans l’océan Atlantique, et que sa consommation est en constante hausse, le réseau d’hôtels et restaurants prend une décision à la fois courageuse – celle de se priver d’un produit à la mode et apprécié – et responsable – participant à la survie de l’espèce que Marcel tenait à saluer.

Profitons-en pour rappeler que le thon rouge est principalement consommé chez nous sous forme de sushis ou de sashimis, et que la Fondation Nicolas Hulot avait proposé un "guide des sushis responsables" qui apparaît aujourd’hui encore plus qu’hier, indispensable au respect de la biodiversité dans les océans et à la survie des espèces. Et qui prouve si besoin est que l’on peut s’offrir des plaisirs gustatifs tout en étant éco-responsable.

Lien utile : Le guide des sushis

Coupures d’électricité et vague de froid : Chauffe Marcel !

Article précédent

Déchets contre cadeaux

Article suivant

Tu pourrais aussi aimer

commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.