Voiture électrique

Vers une voiture électrique chinoise low-cost

Foxconn est une de ces entreprises dont nous ignorons généralement l'existence même, et qui, pourtant, ont une influence continue dans notre quotidien. En effet, en tant que géant mondial de l'électronique, l'entreprise taïwannaise fournit ses composants à des marques globales comme Apple, Samsung, Amazon, LG ou Nintendo. Mais demain, Foxconn pourrait bien étendre son empire et tenter une incursion sur le marché de l'automobile électrique.

Parce que depuis quelques années, l'ambitieuse société assemble, pour un de ses clients chinois, les batteries d'une voiture électrique, et emmagasine une légitime expérience dans le domaine. Mais pour se différencier dans un marché déjà concurrentiel et qui est appelé à le devenir toujours plus, le PDG de Foxconn, Terry Gou, a sa petite idée : le prix. Il envisage en effet de lancer une voiture électrique low-cost, qui serait vendue à un prix inférieur à 15 000 dollars. Pour arriver à ses fins, le PDG veut se donner les moyens, puisqu'il a récemment annoncé son intention d'investir plus de 800 millions de dollars dans des unités de production de voitures électriques sur le territoire chinois.

Sa voiture électrique low-cost sera destinée en priorité au marché local, dans un pays qui suffoque régulièrement à cause d'épisodes de pollution atmosphérique d'une intensité inouïe. Et qui sait, si le succès est au rendez-vous, peut-être que Foxconn envisagera d'exporter sa voiture électrique.

Mais entre les conversions monétaires et la TVA, il n'est pas certain que nous ayons droit, nous aussi, à une voiture électrique "low-cost"… Pas à celle-ci en tout cas.

Photo : AMT/Flickr/CC

Revoilà les gaz de schiste…

Article précédent

A Londres, une cabine solaire recharge les batteries

Article suivant

Tu pourrais aussi aimer

commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.