EVA JOLY

Eva Joly est une femme politique française, née norvégienne, qui a été candidate à l'élection présidentielle 2012 pour le parti Europe Ecologie Les Verts (EELV). Avant d'entrer dans l'arène politique, Eva Joly s'est construit une solide réputation de femme à poigne en tant que juge d'instruction au palais de Justice...

Lire la suite

Eva Joly est une femme politique française, née norvégienne, qui a été candidate à l'élection présidentielle 2012 pour le parti Europe Ecologie Les Verts (EELV). Avant d'entrer dans l'arène politique, Eva Joly s'est construit une solide réputation de femme à poigne en tant que juge d'instruction au palais de Justice de Paris. C'est elle qui s'occupe notamment de l'affaire Elf, de celle des frégates de Taïwan, et enfin de l'affaire dite "Dumas Deviers-Joncourt". Après avoir laissé derrière elle sa carrière de juge et être retournée dans sa Norvège natale, elle s'engage en politique sous les couleurs d'EELV pour les élections européennes de 2009. La liste, emmenée par Daniel Cohn-Bendit, remporte un succès électoral inespéré avec plus de 20% des voix : Madame Joly devient eurodéputée. Un an plus tard, elle annonce son intention de défendre la bannière EELV aux présidentielles françaises de 2012.

Pour cela, elle doit passer par l'épreuve de la primaire, où elle est opposée à Nicolas Hulot, Henri Stoll, et Stéphane Lhomme. Elle échoue de quelques dizaines de voix à emporter la décision au premier tour et sera finalement investie face à l'ancien animateur de télévision avec 58,16% des voix. Pendant la campagne présidentielle, victime d'un contexte économique peu favorable au développement des idées écologistes, d'attaques multiples et d'une stratégie parfois floue, elle ne récolte que 2,31% des suffrages, et arrive en sixième position du premier tour. Depuis cet échec, elle s'est mise en retrait de la vie politique française et a été chargée par l'ONU d’une mission anti-corruption en Afghanistan.

Fermer