Eco-mobilité

Do you Yike Bike?

Deux roues, une très petite, une très grande. Une selle qui n'en est pas vraiment une. Des phares télescopiques. Des clignotants. Un appareil pliable qui peut tenir dans un sac à dos sans peser une demie-tonne (puisqu'il pèse exactement 10 kg). Et surtout une batterie électrique. Son autonomie est de 10 kilomètres (suffisant pour vous rendre au travail), sa vitesse maximale de 25 km/h, et son temps de recharge de 40 minutes sur une prise secteur.

Pour arriver au produit fini, les créateurs néo-zélandais du Yike Bike ont essayé de répondre à plusieurs questions :  Quelle est la plus petite roue que l'on puisse avoir tout en ayant un appareil stable, confortable, et sûr ? Peut-on faire quelque chose de suffisamment petit pour pouvoir être emporté partout dans les déplacements ? … Et avouons qu'ils y ont plutôt bien répondu.

En plus de ses caractéristiques techniques, nous vous laissons découvrir ci-dessous la publicité, qui vaut franchement le détour. Et les créatifs se sont amusés à jouer avec le mot "Yike" en le faisant remplacer d'autres verbes ("I Yike rush hour" et autres réjouissances du genre, plus ou moins réussies).

Cet objet très original nous fait immédiatement penser au segway, autre OVNI du déplacement urbain apparu il y a quelques années maintenant.

Sans aucun doute l'objet de la semaine.

 
 
 

Des hypers écolos ?

Article précédent

Tu pourrais aussi aimer

commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.