Ecologie & Société

La France autorise un pesticide nuisible aux abeilles

Trois pas en arrière ? Trois pas en arrière. La mise sur le marché du pesticide Cruiser OSR pour traiter les crucifères – dont le colza – a été autorisée par le ministère de l'agriculture "suite à l'avis favorable de l'ANSES". Selon L'Agence nationale de sécurité sanitaire, ce cocktail phytosanitaire, qui contient deux fongicide et un insecticide, "satisfait à l'ensemble des conditions de sécurité requises". C'est surtout l'insecticide, joliment nommé thiaméthoxam, qui selon les apiculteurs menace les abeilles, car il se retrouve dans les fleurs et la sève, et reste dans la terre pendant trois ans. Des cas d’empoisonnements d’abeilles avaient été avérés après l’usage d’un cocktail similaire, le Cruiser 350. Les abeilles remercient le groupe Syngenta, l'ANSES et le gouvernement.

Le gouvernement n'aurait-il pas mieux fait de parrainer des rûches grâce à Un toit pour les abeilles? Si si…

Du sucre en poudre bio en bas de chez vous

Article précédent

Pollution aux hydrocarbures à La Ciotat

Article suivant

Tu pourrais aussi aimer

commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.