Green People

Un architecte adepte du carton récompensé

Il n'y a pas que les mathématiques qui ne sont pas récompensées annuellement par le jury du Nobel, il y a également l'architecture. Les représentants du monde des maths ont leur équivalent au Nobel, la médaille Fields. Les architectes, eux, ont le Prix Pitzker qui récompense ceux d'entre eux dont le travail "démontre une combinaison de talent, de vision et d'engagement, et qui ont apporté une contribution significative à l'humanité et à l'environnement au travers de leur art". Ainsi, aux illustres lauréats que sont déjà Pei, Piano, Niemeyer, Gehry, ou Jean Nouvel vient désormais s'ajouter Shigeru Ban.

Si son nom vous est étranger mais que vous êtes un lecteur assidu de MarcelGreen.com, vous vous souvenez sans doute de son travail d'envergure le plus marquant : la reconstruction, avec une armature en carton, de la cathédrale de Christchurch en Nouvelle-Zélande, détruite par un tremblement de terre. C'est d'ailleurs grâce à cette "architecture de l'urgence" que Shigeru Ban s'était fait un nom quand, en 1995, après le tremblement de terre de Kobe, il avait imaginé des abris éphémères pour les sinistrés sur place, ce qui lui avait valu plus tard de devenir architecte-conseil auprès du Haut-Comité aux réfugiés de l’ONU.

Ses constructions en carton, un matériau à la fois bon marché, facile à assembler, et à l'empreinte écologique réduite, auront été encore utiles après des catastrophes naturelles comme la Turquie (photo ci-dessous) ou Haïti en ont connu dernièrement.

Notre architecte, qui également travaillé sur le Centre Pompidou de Metz, fait désormais officiellement partie des plus grands de sa profession. Et c'est amplement mérité.

Photos : Cathédrale – orgemindArchiMedia/Flickr/CC ; Turquie – orgemindArchiMedia/Flickr/CC

Un avion solaire dans les étoiles !

Article précédent

Earth Hour : éteignez les lumières

Article suivant

Tu pourrais aussi aimer

commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.